De la ville tumultueuse et volcanique aux paysages idylliques, direction la Dolce Vita dans le Sud-Ouest de l’Italie.

Naples, capitale du Sud de l’Italie, est une ville méditerranéenne bouillonnante où se côtoie une étonnante mixité. Il ne suffit que de quelques heures de vol pour apercevoir le Vésuve et s’inviter dans cette ville frénétique qui s’est érigée sur son flanc.

C’est entre richesse et décadence ainsi qu’au travers d’indices laissés par le temps, que l’on apprend à aimer son histoire mouvementée. Quelques enjambées suffisent pour se laisser surprendre par le décor : du linge suspendu aux fenêtres, des ruelles typiques de l’époque gréco-romaine, des mosaïques, une architecture baroque et des stations de métro semblables à des galeries d’art. On redécouvre aussi les saveurs d’une véritable pizza italienne que l’on déguste en laissant promener son regard vers les nombreuses églises peuplées d’anges et de faïences.

Zigzagant entre les scooters et les monuments architecturaux du centre historique, on prend part à la danse. C’est porté par la foule, les palabres des napolitains et le rythme effréné des klaxons que l’on se retrouve dans l’étroite rue de Spaccanapoli. Coeur de cet impitoyable labyrinthe, c’est sans doute sur ses pavés que l’on succombera au réconfort d’une délicieuse glace au parfum de pistache.

La nuit venue, le quartier huppé de Chiaia s’illumine afin que l’on puisse prendre place et siroter un Spritz ou un Bellini. Les esprits les plus bohèmes s’aventureront, eux, vers la Piazza Bellini : Là où les terrasses sont prises d’assaut et où le bruit de la ville laisse doucement place à l’effervescence d’une jeunesse noctambule.

Qu’elle plaise ou non, « Naples la singulière » ne laisse pas indifférent. Au delà de sa face sombre, la ville renferme de grandes richesses que seuls les plus curieux pourront desceller. Et pour ceux qui souhaiteraient s’éloigner de l’agitation, quelques kilomètres suffiront à regagner le calme de la côte Amalfitaine (article à venir).

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, elle est le joyau de l’Italie du Sud. Ses eaux limpides et falaises abruptes, abritent une longue route sinueuse ponctuée de petits villages colorés et perchés à flanc de montagne.
La paix d’un paysage aux couleurs méditerranéennes, suspendu entre terre et mer et bercé par un soleil aussi généreux que la gastronomie locale. Pour terminer ce périple, il ne reste plus qu’à profiter des magnifiques vues plongeantes vers la mer et humer les senteurs des agrumes.

Pin It on Pinterest

Vous avez-aimé cet article ?

Partagez-le avec vos amis !